Skip to content. | Skip to navigation

Personal tools

Département de biologie
Sections
You are here: Home / Biology Master / Course List / Elective Basic courses / UE Physiologie de la réponse immunitaire

UE Physiologie de la réponse immunitaire

Responsable : Nathalie Davoust-Nataf

6 crédits ECTS, 30h de cours, 22h de TD

 

Enseignant·e·s statutaires :

Nathalie Davoust-Nataf
Christine Delprat
Mathias Faure
Chloé Journo
Yann Leverrier
Karène Mahtouk
Aurore Rozière

 

Résumé

Le rôle du système immunitaire est d'assurer l'intégrité de l'organisme en réponse à des agressions externes comme les infections ou interne comme la dégénrescence ou les tumeurs. La mise en place d'une réponse immune nécessite la reconnaissance de signaux de danger, et ou de motifs pathogéniques par les cellules immunitaires innées. Cette première phase de la réponse permet l'activation de la réponse adaptative médiée par les lymphocytes.

Le but de l'UE est de permettre aux étudiant.e.s d'appréhender les problématiques étudiées actuellement par les immunologistes d'un point de vue fondamental et dans un contexte physiopathologique et clinique.

 

Thèmes couverts

  • Le système du complément
  • Les récepteurs du signal de danger : les PRR
  • Subversion de la réponse immunitaire innée par les pathogènes
  • Les molécules du CMH et les récepteurs de l'immunité adaptative, BCR et TCR
  • Le développement des lymphocytes B et T
  • La réponse immunitaire adpatative: réponse à médiation humorale, à médiation cellulaire et réponse mémoire
  • Les mécanismes de tolérance centrale et périphérique
  • L'immunité des muqueuses
  • Le système immunitaire chez l'individu sain et malade : immunodéficiences, maladies auto-immunes, immunité des cancers, vieillissment du système immunitaire, vaccination et tuberculose

 

Prérequis

Cette UE s'inscrit dans la continuité de l'UE immunologie proposée en L3. Il est recommandé d'avoir suivi cette UE ou une UE équivalente.

 

Objectifs disciplinaires

A l'issue de l'UE, l'étudiant·e devra  :

  • Avoir établi un socle de connaissances fondamentales dans le domaine de l'immunologie
  • Comprendre le rôle du système immunitaire au cousr de pathologies humaines telles que les maladies auto-immunes, le cancer, le vieillissement ou les maladies infectieuses.
  • Avoir appréhendé les thématiques de recherche actuellement développées au niveau international et notamment les notions nouvelles sur les immunothérapies, ou encore les interactions entre le microbiote et le système immunitaire
  • Maîtriser l'analyse de résultats utlisant les techniques immunologiques usuelles : cytométrie en flux, modèles murins d'immunodéficiences, souris TCR transgéniques ou encore les tétramères CMH-paptides.

 

Compétences transversales

A l'issue de l'UE, l'étudiant·e se sera exercé·e à :

  • Stabiliser un socle de connaissances essentielles à tout biologiste tout en acquérant une maîtrise plus approfondie de thématiques d'intérêt.
  • Acquérir des connaissances scientifiques actuelles et de pointe.
  • Observer, décrire, quantifier et interpréter des données simples et complexes.
  • Rédiger un texte court et argumenté à partir de l'analyse de résultats issus d'articles scientifiques.

 

Modalités de contrôle des connaissances

  • Contrôle continu écrit (40% de la note finale de l’UE) : durée 1h30 à mi-UE, questions de cours et d’analyse de données expérimentales.
  • Contrôle terminal écrit (60% de la note finale) : durée 2h en fin d'UE, questions de cours et d’analyse de données expérimentales.
     

Bibliographie

  • Janeway's Immunobiology
  • Immunologie - le cours de Janis Kuby
  • Cellular and Molecular Immunology, Abbas, Lichtman et Pillaï