Skip to content. | Skip to navigation

Personal tools

Département de biologie
Sections
You are here: Home / Department Publications / UE museologie / Magie / Chapeau bas, Legba !

Chapeau bas, Legba !

Le vodoun au Bénin

Le vodoun est une religion traditionnelle entre autres pratiquée par les Fons. Cette aire culturelle regroupe plus de 4 millions d’individus surtout présents dans le Sud du Bénin. En langue fon, “vodoun” signifie “Ce qu’on ne peut élucider, la puissance efficace”. Encore aujourd’hui très largement pratiqué en parallèle du catholicisme ou de l’islam, le vodoun puise dans la nature la force nécessaire pour répondre aux questions de la vie, résoudre les problèmes, solutionner les angoisses et apaiser les peurs. Papa Legba, dieu des croisements et de la réflexion, est le véritable messager entre le monde des dieux et celui des humains. Les prêtres l’invoquent toujours en premier afin d’entrer en relation avec les dieux et esprits. Son rôle est crucial dans l’accomplissement des rituels vodoun, pour preuve, on trouve, à l’entrée de chaque quartier, village ou encore maison, un autel dédié à Legba.

Le Prêtre et ses objets dans le rituel vodoun

Le prêtre vodoun est appelé le bokono. Il fabrique les objets magiques en échange desquels il reçoit du sang pour remplir sa mission. D’une grande diversité et d’une grande complexité, les rituels vodoun partagent néanmoins certains points communs : l’utilisation de chants, de musique (notamment les tambours) sont par exemple incontournables. Les rituels se déroulent entre deux principaux protagonistes : le prêtre et l’individu qui, ensorcelé pendant le rituel, entre parfois en transe. Possédé par la divinité avec laquelle il entre en contact, l’individu perd le contrôle de son corps et de sa conscience. C’est alors la divinité elle-même qui s’adresse à l’audience à travers la voix du possédé. Cette cérémonie, en fonction du degré d’initiation des protagonistes et de la présence de l’esprit, peut être plus ou moins maîtrisée et donner lieu à de véritables chorégraphies. De nombreux objets, habits, accessoires ou tenues sont utilisés dans ces rituels suivant le type de sorts ou de cérémonies pratiqués. Ces objets sont extrêmement diversifiés et peuvent prendre différentes formes: masques pour les jeunes, fétiches, tabliers ou colliers pour les prêtres ou encore coiffes pour les spectateurs. Les accessoires utilisés pendant les rituels sont composés d’objets très divers tels que des sifflets, des cloches, des cadenas, des ficelles, des perles, des flacons etc. Ces derniers remplissent des fonctions définies bien qu’assez diverses. Certaines fonctions sont bien répertoriées et décrites, ainsi, les restes d’animaux comme les os d’humains ou d’animaux sont assez fréquents et font référence aux ancêtres et à la mort. En revanche d’autres objets peuvent être utilisés à différentes fins, d’autres encore ont des fonctions inconnues (inconnues pour les non initiés).

 

Liste des objets de cette collection

There are currently no items in this folder.

Géolocalisation