Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Département de biologie
Navigation
Vous êtes ici : Accueil / Master Biologie / Présentation des UE de M1 et de M2 / M1 : UE optionnelles / UE Histoire de la vie sur Terre

UE Histoire de la vie sur Terre

Responsable: Laurent Viriot

6 crédits ECTS, 30h de cours, 20h de TD, 10h de TP

Enseignants:

Cyril Langlois
Laurent Viriot

 

Résumé

L’UE «Histoire de la Vie sur Terre» présente l'histoire évolutive de la vie sur Terre depuis 635 millions d’années, soit la période faisant suite à la dernière grande glaciation globale.

La première partie de l’UE aborde les processus de fossilisation et la démarche biostratigraphique. Les fossiles sont replacés dans leur milieu de sédimentation à l'aide de cours magistraux et de travaux pratiques de sédimentologie et de paléoécologie. Les environnements anciens sont largement abordés, avec une attention particulière pour les environnements qui n’ont pas d’équivalents actuels et ceux dans lesquels des conditions exceptionnelles ont permis la fossilisation des tissus non-minéralisés et donc l’enregistrement d’une partie importante de la biodiversité passée.

La deuxième partie de l’UE documente l’anatomie comparée des grands groupes de plantes et d’animaux qui ont laissé des restes fossiles abondants selon une démarche chronologique, avec un intérêt particulier pour les groupes qui n’ont pas de descendance actuelle. Cette partie fait l’objet de nombreux travaux pratiques portant sur des restes d’organismes fossilisés.

La troisième partie de l’UE consiste à prendre du recul afin de considérer les deux premières parties d’un point de vue plus global et avec une perspective évolutive. On y aborde l’histoire de la biodiversité et de ses crises depuis 635 millions d’années et on y étudie les grands types de mécanismes évolutifs à partir de nombreuses lignées fossiles au sein des métazoaires.

L’UE «Histoire de la Vie sur Terre» comprend donc un large éventail d’enseignements fondamentaux et appliqués, visant à donner des connaissances solides et transdisciplinaires à cheval entre les Sciences de la Vie et les Sciences de la Terre.

 

Public concerné

L’UE HVST est destinée à tous les étudiants qui souhaitent s’orienter vers une carrière scientifique dite «Naturaliste» dans les Sciences de la Vie et de l’Evolution, avec une attirance particulière concernant les problèmes de Biodiversité et de gestion des Environnements. Elle est également vivement recommandée pour les étudiants de Master souhaitant s’orienter vers la préparation à l’agrégation SVSTU et les étudiants de M1 Féadép SVSTU.

 

Thèmes couverts

  • Biostratigraphie, Fossilisation, Laggerstätten.
  • Reconstruction des environnements de dépôt anciens.
  • Biodiversité et dynamique évolutive des principaux groupes de plantes et de métazoaires.
  • Diversification et crises de la biosphère.
  • Relations ontogenèse - phylogenèse.

 

Prérequis

Le niveau prérequis en Sciences de la Vie et en Sciences de la Terre est celui de classe prépa BCPST. Il est conseillé, mais pas indispensable, d’avoir suivi les UE «Evolution et génétique des populations» et/ou «Biodiversité: du gène à l'espèce» en L3.

 

Objectifs disciplinaires

A l'issue de l'UE, l'étudiant sera capable de:

  1. Maîtriser les notions de temps en géologie et les notions d'enchaînement des groupes fossiles à travers le temps.
  2. Décrypter les variations environnementales passées en analysant une colonne biostratigraphique locale.
  3. Maîtriser les principes et les applications de l’anatomie comparée au sein des grands groupes taxonomiques selon une démarche chronologique, avec des connaissances approfondies concernant les groupes qui n’ont pas de descendance actuelle.
  4. Comprendre la structuration passée et actuelle de la biodiversité.
  5. Appréhender les principes et les limites de l’utilisation de l'actualisme.
  6. Aborder l’histoire des variations de la biodiversité comme la dynamique d’un système en perpétuel recherche d’équilibre, avec ses périodes d’expansion et ses périodes de crise.

 

Modalités de contrôle des connaissances

  • Contrôle continu portant sur les travaux pratiques (30% de la note finale).
  • Contrôle terminal écrit d’une durée de 2h en fin d'UE (70% de la note finale).

Reconnaissance et annotation de photos d’organismes fossilisés (tous les mêmes, par souci d'équité). Reconstruction de l’évolution temporelle d’un environnement ancien à un point fixe. Analyse de documents.

 

Bibliographie

  • Benton and Harper (2009). Introduction to Paleobiology and the Fossil Record. Wiley-Blackwell Editions.
  • De Wever, David, et Néraudeau (2010). Paléobiosphère: Regards croisés des Sciences de la Vie et de la Terre. Vuibert Editions.